Comment le richmedia et la photographie 2.0 accélérent le business des ecommerçants ?

Le e-commerce est en plein boom, 43% des européens entre 16 et 74 ans ont réalisé au moins un achat en 2011 selon l’association E-Commerce Europe et 11 milliards d’euros ont été dépensés sur Internet au cours du 1er trimestre 2012 ! Des chiffres impressionnants qui montrent que passer par internet pour acheter des produits entre dans les moeurs. Même si ces chiffres sont rassurants pour les ecommerçants, il ne faut pas penser que tout est parfait et que tous les sites de vente en ligne donnent envie d’acheter…

Qu’est-ce que le « Web Stress » ? 

Aujourd’hui, les cyberacheteurs plébiscitent les nouvelles technologies. En effet, pour vendre toujours plus, les e-commerçants doivent proposer des sites novateurs et éviter de stresser les acheteurs. Nous parlons de « Web Stress », c’est une sorte de tension fréquemment rencontrée lors des étapes de recherche d’un produit puis lors de l’achat en ligne. Ce « Web Stress » est très mauvais pour le commerce électronique, une enquête réalisée en janvier 2010 dans les laboratoires de l’Université de Glasgow Caledonian montre que des transactions électroniques médiocres engendrent du « web stress ».

Quelles sont les principaux facteurs du « Web Stress » ? 

  • Qualité de l’expérience utilisateur ;
  • Outils proposés ;
  • Qualité de service ;
  • Transactions en ligne médiocre ;
  • Réactivité du site.
Pour éviter le « Web Stress », des outils sont donc à implémenter. Mais ce n’est pas le seul enjeu des ecommerçants, loin de là ! Ils doivent rassurer les potentiels acheteurs sur un certain nombre de points clés afin de lever les freins à l’achat.

Quels sont les principaux freins à l’achat en ligne ? 

  • 81% : photos produits trop petites ou de mauvaise qualité ;
  • 79% : absence de visuels ;
  • 54% : impossibilité d’agrandir les clichés ;
  • 52% : trop peu d’images disponibles.

Les internautes cherchent donc à ne pas se tromper en faisant un achat en ligne, ils veulent pouvoir visualiser les produits. A 58%, ils plébiscitent les animations 360° et 3D, et 33% optent pour plusieurs photos sous différents angles. Seulement 7,5% des sondés plaident pour les vidéos et 0,50% une simple photo d’un produit. 1% préfère d’autres modes de visualisation.

 

souce : www.webmarketing-com.com

©2017 NOLIMIT DIGITAL AGENCY since 2001

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?